Les Écluses de l'Art

Créée en 2015, l'association les Écluses de l'Art a pour but de promouvoir l'art contemporain, en favorisant l'accès à un large public. Son objet est de mettre en place des évènements artistiques afin de soutenir la création et les créateurs d'aujourd'hui.

Voici un article paru dans Midi Libre le 16/03/2016 présentant l'association :

Villa Antonine : le second atelier d'Injalbert reprend des couleurs

Découverte | Chaque mercredi, Midi Libre présente une association. Aujourd'hui, place à « Les Écluses de l'Art ».

Le sculpteur biterrois Jean-Antoine Injalbert (1845-1933) doit sûrement sourire. Sa résidence d'été biterroise, soit la Villa Antonine, boulevard Injalbert, a repris des couleurs. L'association « Les Écluses de l'Art », créée l'année dernière, a investi le second atelier et depuis, intérieur comme jardin se parent régulièrement d'atouts artistiques pour le plus grand plaisir des amateurs d'art contemporain.

La dernière exposition en date, celle du 27 février au 13 mars, accueillant les œuvres originales d'Anne Cabrol, Marie-Claire Esposito et Christina Rabaste. À l'origine de cette renaissance, la Biterroise Monique Gallon.

Passionnée d'art contemporain, fraîchement retraitée, elle voulait « aider l'art contemporain et les artistes émergents professionnels inscrits à la Maison des artistes, avec numéro de Siret ou fonctionnant en association à obtenir les finances nécessaires pour pouvoir créer ». Pour cela, Monique Gallon a rencontré Élisabeth Pissaro, l'adjointe déléguée à la culture (la Ville est propriétaire de la villa) et la directrice des affaires culturelles, Madame Malafosse. « La Ville a adhéré à notre idée d'investir le second atelier et le jardin et nous avons trouvé le moyen de toucher les subventions nécessaires : à savoir inscrire nos actions dans le projet Les Portes du temps porté par la MJC Raimond Trencavel ».

Désormais, Les Écluses de l'Art, grâce à l'atelier, peut accueillir des artistes en résidence qui seront rémunérés quand ils animeront des séances auprès d'enfants de Béziers, dans le cadre du projet en question.

Par ailleurs, l'association peut également organiser des expositions à l'intérieur comme à l'extérieur. « Ce qui est un avantage car les artistes professionnels sont frileux quand il s'agit d'exposer en extérieur, et, qui plus est, dans un lieu, certes chargé d'histoire, mais qui n'est pas une galerie traditionnelle ».